Bilan de la pétition et du sondage E-OF/E-OI

La CGT a lancé une enquête auprès des salariés E-OF et E-OI afin de savoir s’ils souhaitaient agir suite à la main vide tendue par la direction lors des NAO 2018.

En amont, nous avions initié une pétition dans laquelle les salariés se sont impliqués : plus de 1200 soutiens et mécontentements. Dans le cadre de cette opération, nous avons envoyé deux lettres ouvertes à la direction mais elle n’a pas daigné y répondre. C’est pourquoi nous avons choisi de collecter vos avis sur une suite avec d’éventuelles actions.

Nous tenons tout d’abord à remercier celles et ceux qui ont bien voulu nous répondre pour nous aider à « prendre la température ». Nous observons un noyau constitué de nombreux salariés prêt à s’investir dans un conflit (très majoritairement en faveur d’une grève sur une journée complète) mais la masse critique pour ce type d’action n’est pas encore atteinte à notre sens. Nous ne pouvons donc pas demander aux salariés de s’engager dans un mouvement de grève  dans nos entreprises et comptes clients. Si les salariés n’adhèrent pas en nombre suffisant, nous ne pourrons être assez largement suivis dans une action visant à infléchir les choix de la Direction.

Nous respectons ce choix et allons donc étudier des propositions d’actions alternatives (dont certaines ont été soumises par les salariés) et reviendrons vers vous en ce sens ultérieurement.

Cette pause ne changera en rien nos revendications dans les négociations en cours durant lesquelles nous voulons tirer vers le haut les droits des salariés et les avancées sociales qu’ils attendent alors que la direction va à contre-courant.

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *