Chez Econocom, la prime COVID est pour les actionnaires

Cher(e)s Collègues,

Lors de la séance plénière du CSE de l’U.E.S Services Econocom du 26 novembre 2020, le représentant syndical CGT a fait la déclaration suivante :

La CGT dénonce le non-respect du principe d’effort partagé de manière équitable au vu des actions menées par la direction du groupe :

  • La non prise en charge des pertes de salaire liées au chômage partiel.
  • Le non-respect de la mise en télétravail dès que cela est possible durant les confinement.
  • Le non versement de prime COVID-19 de 1000€ de manière équitable
  • La continuité du plan Drakkar qui vise uniquement les salariés et impacte le budget Formation de manière conséquente 
  • Le versement de dividende aux actionnaires d’un montant égal à 2019, environ 29 millions € …

Du fait de ces actions, la direction prouve que la préoccupation première est tournée vers les actionnaires au détriment des salariés. Malgré plusieurs demandes et alertes des élus de la détresse (financière, physique, morale et du sentiment d’injustice) restées sans réponse de la part de la direction.

La direction n’a pas répondu à cette déclaration ni même sur la situation incongrue induite par le non versement de la prime COVID aux salariés. Les salariés se sont en effet investis pour maintenir, pendant la crise, la santé financière de l’entreprise qui a par ailleurs bénéficié de multiples dispositifs de soutien de l’état. La direction semble avoir fait le choix de redistribuer aux actionnaires cette manne et le fruit du labeur des salariés qui ont été les seuls à contribuer aux résultats d’Econocom.

Vos représentants CGT restent à votre disposition pour répondre à vos interrogations et échanger sur ces sujets.

Prenez soin de vous et de vos proches.

 

Imprimer cet article Télécharger cet article

2 réactions

  1. Mdr vous croyez encore au père noel, cette boite n’en a rien a faire de notre avis, en gros ils nous ont clairement fait comprendre qu’ils n’ont pas de compte a nous rendre sur qui doit avoir une prime ou pas. Le seul moment ou on entend parler d’eux c’est pour nous dire de travailler plus en nous promettant monts et merveilles, pour a la fin entendre que c’est le manager qui a eu la récompense pace qu’il a ‘bien piloter le travail’.

  2. La prime COVID-19 de 1000€ mouarf, l’Arlésienne, les clients chez qui je travaillaient, plutôt très bien payés, l’ont tous touchés en 2019 et bis répétita en 2020, nous on en a vaguement entendu parlé aux infos… que dire de plus… sinon rien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.