Pétition NAO

La dernière réunion des Négociations Annuelles Obligatoires s’est achevée par un NON à chacune de nos demandes CGT.

Ainsi pas d’augmentation de salaire … Ni même un salaire d’entrée de grille à 1800€ …

Alors que plus de 70% des salariés se sont dits insatisfaits de leur salaire en répondant au sondage CGT de février dernier.

Pourtant, ECONOCOM a une nouvelle fois réalisé une excellente année 2018.

Les chiffres parlent d’eux-mêmes. Que l’on en juge :

  • Chiffre d’affaires Groupe + 8 %
  • Chiffre d’affaires des activités Services en hausse de +15,5%
  • Résultat + 10 %
  • Marge opérationnelle 4 %

C’est pourquoi, nous assistons à une nouvelle progression de la rémunération des actionnaires de + 20% en 2 ans.

La logique de cette Direction n’évolue guère : elle préfère presser les salariés, créateurs de richesse par leur labeur, pour gâter ses chers actionnaires avec de confortables dividendes.

Alors même qu’elle constate comme nous que le turn-over ne cesse d’atteindre des records ! Econocom n’arrive pas à conserver ses salariés qui quittent le navire en quête d’une évolution salariale de 10%.

Pire encore, ce ne sont pas par ses annonces que la Direction rassure les salariés : scission des activités ICS et IMS/CTSA, vente prévue de 4 entités pas assez rentables, plan d’économies de 20 millions d’euros à réaliser sur le dos des salariés cette année 2019, une participation qui ne sera pas forcément versée cette année encore…

Allons-nous continuer à baisser la tête ; à travailler comme des forcenés pour ne remplir que les « bourses » des actionnaires.

A son tour, la CGT répond NON.

Il y a encore des propositions à l’étude à ce jour :

Aussi, nous exigeons pour toutes et tous, une prime de 1 200 euros !

Pour l’obtenir, nous avons besoin de vous !

La précédente pétition initiée par la CGT a porté ses fruits !

Signez notre pétition

 

 

Imprimer cet article Télécharger cet article

2 réactions

  1. Vraiment ras le bol de travailler pour la gloire d’econocom. Je ne comprends pas la stratégie de ce groupe ! Avec un turn over aussi important la direction ferait mieux de changer de cap en récompensant ses salaries et en essayant de tout faire pour les garder.
    Les happy hour et les happy dej encore un moyen de nous faire croire que nous sommes une famille… il n’en est rien !
    Arrêtez de jeter notre argent pour organiser des pseudo évènements pendant notre temps libre !
    Bref redistribuez tout le fric consommé à tors et à travers à vos salariés !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.