L’hiver est rude chez Econocom

Faisons le point sur ces derniers mois

  • La lutte contre la réforme du système de retraite est fort laborieuse et même mal en point puisque le gouvernement opte pour le passage en force à coups de 49.3 de cette loi que le Conseil d’État qualifie lui-même d’incomplète, non évaluée, non finalisée.
  • Le Covid-19 occupe les esprits en raison de son impact sur nos vies privées comme professionnelles et vous êtes de plus en plus nombreux à nous contacter pour solliciter notre assistance à ce sujet. L’institut Pasteur a mis en place un site internet pour s’auto-tester au coronavirus en répondant à quelques questions. A partager autour de vous sans modération : https://maladiecoronavirus.fr
  • L’entreprise Econocom Business Continuity est en train d’être vendue à un fond obscur (le phénomène de vente  par appartements avait d’ailleurs été prédit par la CGT dans ce tract)

Cela fait tellement de choses qui se passent mal que l’on en oublierait presque de parler de la routine : les NAO.

La suite des NAO

Pour la cuvée 2020, nous vous avions présentées les revendications de la CGT. Dans la mesure où la direction avait demandé aux organisations syndicales de mettre quelques revendications « en avant », nous caressions l’espoir que la Direction, en plus des ridicules mesures habituelles, proposerait une ou plusieurs mesures significatives afin de remercier les salariés pour leur contribution aux très bon résultats de l’UES.

Au regard de ce que propose la Direction, vous serez déçus et malgré les réponses, parfois unanimes, des représentants des salariés, aucune ouverture ne semble envisagée. Pas même une mesure garantissant que nous ne serions plus confrontés au phénomène dévastateur suivant: un salarié accueille et forme un nouvel embauché et s’aperçoit que ce dernier (à qualification et expérience égales) a reçu une rémunération nettement supérieure à la sienne ! On notera toutefois une augmentation significative du budget formation, point sur lequel nous restons méfiants car rien ne garantit qu’il sera consommé ni qu’il profitera aux catégories de personnels qui en ont le plus besoin.

In fine, la CGT a annoncé à la direction qu’elle ne signera pas un tel accord.

 

 

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.