Declaration du Représentant Syndical CGT au CE du 27/02/2018

Dans un contexte où les ordonnances Macron vont mettre en place le CSE en remplacement des élus CE, DP et CHSCT, où la représentativité syndicale va se compliquer, que le nombre d’élus et le nombre d’heures de délégations vont diminuer alors que, dans le même temps, leurs missions va augmenter, voici la réponse que la CGT fait à une Organisation Syndicale en séance plénière du CE d’EOF ce jour.

 

 »

En tant que Représentant Syndical CGT, il était de mon devoir de donner des éclaircissements sur un communiqué d’une autre Organisation Syndicale, s’attaquant au Comité d’Entreprise d’Econocom Osiatis France.

S’agissant de la répartition du budget des ASC (Activités Sociales et Culturelles) prétendument qualifié d’inéquitable, il faut savoir que cette répartition est discutée entre tous les membres du Comité d’Entreprise (titulaires et suppléant) et que son élaboration est soumise à un vote en séance plénière en présence de la Direction, comme l’impose la loi.

Cette Organisation Syndicale remet donc en cause un vote, cette attitude n’est pas une très belle leçon de démocratie !
La répartition des ASC a été élaborée de façon à être la plus juste au regard des attentes des salarié-e-s tout en prenant en compte la disparité des situations géographiques, financières, familiales …

Il faut souligner l’ambivalence des élus émanant de cette Organisation Syndicale, car comment peut-on être opposé à la composition d’un budget « depuis plusieurs années » et attendre 2018 pour voter contre ?

Ceci ajouter à la démission, récente, du trésorier adjoint, sans oublier la mise en cause, sans fondement, du trésorier titulaire,  il est facile de comprendre la manœuvre  purement spéculative, en vue des prochaines élections professionnelles.

Ces points seront abordés en séance plénière du CE, et des informations complémentaires parviendrons par l’intermédiaire du PV de réunion.

« 

Imprimer cet article Télécharger cet article

3 réactions

  1. Les années passent et rien ne bouge, avec toujours l’espoir de voir une hypothétique rallonge.
    Et pendant tout ce temps nous effectuons consciencieusement notre travail. Je pense que la Direction c’est bien payé notre tête. Tant qu’il n’y aura pas un rapport de force entre syndicat Direction rien ne bougera, je pense qu’une seule une bonne Grève de plusieurs jours peut faire pencher la balance.

  2. Super droit de réponse
    La CFDT égale a elle même, la démocratie c’est juste dans le nom confédération française DEMOCRATIQUE du travail

    Au delà des élections on sent bien, qu’il y a un clivage dans ce syndicat et que la guerre des chefs à lieu depuis le transfert d’Econocom Services

    La CGT continuez comme ça, on vous fait confiance

    Signé un sympathisant qui votera CGT

    1. +1 Zoro
      J’ai moi-même adhéré à la CFDT il y a quelques temps (bouhh) mais cela n’a pas duré longtemps, ce syndicat (?!) me déçoit grandement et ne sert pas à grand chose à part diviser les vrais défenseurs des droits des salariés…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *