La fusion/absorption d’Econocom Services par Econocom-Osiatis France

Le 20 décembre 2017, les salariés d’Econocom Services (env. 1000) seront transférés sur l’entité Econocom-Osiatis France (env. 3600).

La CGT est attentive aux changements des conditions de travail pouvant s’opérer durant cette phase et sur les conséquences sociales de fusion/absorption et participe activement aux réunions de négociation portant sur un « accord d’adaptation ».

Le comparatif des accords de ces deux entreprises laisse apparaître des différences de traitement. Sans être exhaustif, les représentants CGT revendiquent :

  1. Prise en charge de la journée de solidarité par l’employeur, pour tous les salarié-e-s à l’instar d’Econocom Services, où la CGT l’avait obtenu, et dont la CGT d »Econocom Osiatis France réclame depuis plusieurs années, voir la communication commune CGT ;
  2. Congés exceptionnels, au minimum : 4 demi-journées pour enfants hospitalisés, 2 demi-journées pour demande ou renouvellement de la Reconnaissance de la Qualité de Travailleur Handicapé (RQTH) et 6 demi-journées enfants malades, encore obtenu par la CGT  d’Econocom Services  ;
  3. Indemnités kilométriques : aligner les barèmes, sur le maximum autorisé par l’URSSAF, ceux d’Econocom Services n’ont pas bougé depuis trop longtemps mais sont les plus avantageux pour les travailleurs ;
  4. Astreintes : revoir les conditions d’utilisation conformément à la Cour de Justice de l’Union Européenne suite à la demande de la CGT, et le montant des indemnités, sans que l’astreinte soit une façon de rattraper le pouvoir d’achat ;
  5. Chèque Repas : revalorisation au maximum URSSAF en passant de 5€19 à 5€38 pour la part patronale, ce qui correspond à une valeur faciale de 8€97 au lieu de 8€65 actuellement. Pour les prochaines NAO, La CGT compte mettre sur la table, l’éventualité, de la mise en place de Panier Repas …

La CGT a déjà attiré l’attention de la Direction sur plusieurs notions, notamment en lien avec les éventuelles disparités de rémunération pouvant avoir pour conséquence une stagnation des salaires pour les années à venir, comme c’est déjà le cas avec la politique d’austérité de la DIrection.

A ce titre, la CGT n’a pas encore eu transmission des écarts de salaire existant à poste équivalent selon l’entité EOF/ES, pourtant demandés à la Direction ainsi que le référentiel des métiers.

Evidemment, la thématique de la Participation va être abordée afin que la situation que nous avons connue cette année chez Econocom Osiatis France (entreprise florissante mais ne dégageant pourtant aucune participation versée aux salarié-e-s) ne se reproduise plus.

En ce qui concerne le CE, le budget des œuvres sociales va être réduit. Le CE d’EOF étant de 0,45% contre 0,8% de la masse salariale chez ES. Bien évidemment la CGT y est défavorable et réclame le maintien de 0,8%..

La CGT tiendra les salarié-e-s de ces deux entreprises informés des évolutions. En attendant remontez-nous toute suggestion / remarque en ce sens afin que nous en tenions compte dans les revendications, en cliquant ci dessous.

Contacts Osiatis France

Contacts Econocom Services

 

 

Imprimer cet article Télécharger cet article

5 réactions

  1. Bonjour,

    Oui la Direction a écarté les alternants, mais pas seulement
    Elle a fait en sorte de payer le moins possible, pour que cela lui coûte le moins possible, pour encaisser le plus possible.

    1. Bonjour,
      Cette disposition va être revu, peut être même disparaitre
      La CGT d’Econocom Services le souhaite en tout cas et le réclamera

  2. Bonjour,

    Coté jour de virement de la paie on en est où?

    car EOF sont payés le 1er jour u mois avec des décalages selon le dit premier jour du mois?

    en vous remerciant

    1. Bonjour,
      Ce problème a été remonté à la Direction
      Mais pour l’instant, pas de retour et surtout pas de solution

      Cependant il est clair que la disposition d’Econocom Services est la meilleure dans l’intérêt des salariés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *